Notre Manifeste

D’ici, de là, d’ailleurs…


Ils étaient arrivés, ils étaient sauvés croyaient-ils … ! L’Europe allait leur ouvrir grandes ses portes. Et la France, grande sœur du Droit d’asile, et mère de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen...
Ils ont parcouru les déserts, franchi les montagnes, traversé les mers, subi la persécution des talibans, l’oppression de régimes dictatoriaux, la misère, le désespoir, la faim, tous les outrages, les tortures, connu les geôles libyennes, affronté tous les dangers, simplement mus par l’espoir d’une vie meilleure, d’une vie, tout simplement... et donc, enfin, ils y étaient …. Presque !
Numérotés, code-barrés, saisis dans le grand ordinateur, ballottés, embarqués dans des autobus et, pour une cinquantaine d’entre eux, déposés au fil des évacuations de camps, dans un petit coin de forêt du pays de Sarrebourg, au Relais des Étangs de Languimberg en Moselle.
Ils ont quitté nos journaux télévisés, défaits, abimés par tant d’épreuves, mais éclatant d’humanité, fragiles et forts à la fois.
Ils sont sortis des listes, ils sont Najib, Mohamed, Shazaly, Awad, Saeed, Philip, Djibo. Ils sont de chair et de sang, et ils sont beaux ! Welcome to Languimberg !

Nous, citoyens de tous horizons, nous bénévoles et aidants du centre, sommes heureux de les connaître et les côtoyer. Bravo pour leurs efforts pour apprendre le français, merci à eux de nous sourire à chacune de nos rencontres même quand le cœur n’y est pas !
Merci d’être venus !
Alors, aux autorités, qui souhaitent les chasser de France, nous rappelons que la France, c’est aussi nous, petits Lorrains perdus mais bien enracinés dans nos campagnes, collectif fait de citoyens de tous horizons et prêts à entrer en résistance afin que la bienveillance et l’humanité prévalent sur les règlements iniques visant, en vertu du règlement de Dublin, à expulser ces réfugiés vers le pays d’Europe par lequel ils sont entrés. Est-il digne pour le pays des Droits de l’Homme d’oeuvrer à renvoyer ces personnes vers l’Italie, Malte, et autres pays d’Europe déjà submergés et auxquels les moyens manquent, qui n’en veulent pas, qui n’en peuvent plus ?

Aussi, par soucis d’équité et d’humanité, nous demandons l’extension à TOUS les hommes, femmes et enfants dits « dublinés » et issus des autres camps de fortune que la France compte ou a compté, des promesses de B. Cazeneuve faites aux migrants évacués de Calais, et confirmées par la circulaire Le Roux du 22/02/2017 ...et réclamons que les demandes d’asile de TOUS NOS MIGRANTS soient examinées en France.
Bien entendu, nous pensons en particulier à certains de nos protégés de Languimberg, évacués le 08 novembre 2016 du camp du Blida à Metz, Moselle .
Car oui,à Languimberg, Moselle, plusieurs de NOS migrants sont déjà assignés à résidence !

Notre nation aurait à s’enorgueillir de veiller à l’intégrité physique de ces êtres humains venus chercher refuge et asile sur notre sol. Et qui seront une force vive pour notre pays !
D’ailleurs, qui peut croire qu’après tant dépreuves, un tampon au bas d’un bout de papier suffira pour que ces damnés du monde rentrent ...chez eux ? Ce « chez eux » quitté au péril de leurs vies ?

Mesdames et Messieurs les décideurs, Élus, Préfets de la République, Ministres, Président, présidents-candidats, SOYEZ GRANDS !

Qui nous sommes

Liens utiles

La page Facebook

A relayer et diffuser largement

Le site de la Cimade

Une foule d’informations utiles

Le site Grain de Sel

Un site qui nous soutien

On parle d’eux

Déjà, un joli témoignage de Camille

La manif en images

On s’en rappellera longtemps...